Le coaching

Prendre rendez-vousDoctolib

Un peu d’histoire…

Le coaching a d’abord fait ses preuves dans le monde du sport de haut niveau aux USA, ensuite a fait son entrée en Europe par l’Angleterre, et enfin est arrivé chez nous dans les années 1990.
Le coaching a fait son entrée dans les milieux de l’entreprise, où l’idée d’un accompagnement s’est fait ressentir.  Les cadres dirigeants sont soumis à une forte pression (stress), des enjeux chaque année plus élevés, une concurrence sans cesse plus accrocheuse ; la formation globale ne suffisait plus : un accompagnement sur mesure devenait nécessaire, un accompagnement qui prendrait en compte le développement professionnel mais également personnel.
Aujourd’hui, tout un chacun peut s’assurer les services d’un coach : c’est le coaching personnel ou life coaching, un coaching qui vise l’équilibre d’un individu à travers ses différents domaines de vie (personnel, professionnel, couple, famille, social).

Le coaching, une force…

L’individu possède en lui (ou à sa portée) tout ce dont il a besoin pour s’accomplir et une maïeutique appropriée peut lui permettre d’optimiser ses atouts humains et professionnels, y compris latents, dans le but d’atteindre le plus efficacement possible un objectif qu’il s’est fixé.
Le coaching s’adresse directement à la personne (ou à un groupe de personnes réunies autour d’un objectif commun), dans son cadre présent, en vue de l’accompagner vers la réalisation d’un projet, dans son adaptation à un environnement nouveau, ou encore dans la résolution de problèmes ou conflits en cours.
Le coaching tire sa dynamique, entre autres, du principe que les vraies solutions, celles auxquelles adhèrent les individus et qui génèrent en eux un véritable désir de réalisation, sont celles dont ils sont les auteurs.
Ainsi, le coaching traduit chez celui qui l’utilise, non pas un aveu de faiblesse, mais au contraire l’expression d’une force de caractère en cela qu’il choisit de se faire accompagner efficacement dans la recherche et la mobilisation des ressources qu’il pressent en lui-même, mais n’a pas encore exploitées.

Le rôle du Coach…
Le coach travaille dans le présent en regardant l’avenir. Il se différencie fondamentalement des psychothérapeutes en ce sens qu’il ne fouille pas dans le passé émotionnel et psychologique du sujet pour traiter les problèmes.
Le coach ne fournit  pas de solutions « clé en mains » à son client comme le fera un consultant expert ; il le met en condition d’élaborer la sienne et crée ainsi un phénomène d’apprentissage, essentiel dans l’esprit du coaching.
Le coach intervient au coeur de situations vécues et accompagne le client dans la mise en oeuvre de ses résolutions par un suivi rapproché et une assistance technique et psychologique, complétant ainsi le volet formateur de la démarche.